DOMMS®

GMAO définition : parlez-vous le langage de la GMAO ?

GMAO définition
NEWSLETTER

Vous découvrez l’univers de la GMAO ? Vous ne faites pas très bien la différence entre maintenance préventive et maintenance prévisionnelle ?

Retrouvez dans cet article nos définitions pour mieux comprendre le langage de la GMAO et de la maintenance.

GMAO définition : mais c’est quoi un logiciel de GMAO ?

Un logiciel de GMAO ou Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur permet de superviser à distance les opérations de maintenance et d’exploitation. Il est recommandé dans les industries manufacturières, la production d’énergie mais aussi, toutes les entreprises/services publics qui ont des infrastructures à maintenir.

       

        ➜ Lire aussi : Qu’est-ce qu’une GMAO ?

GMAO définition : comprendre les fondamentaux de la maintenance

Le deuxième niveau de maintenance augmente un peu en complexité. L’opération peut engendrer un démontage, du moment qu’il ne concerne pas l’ensemble de la machine. Un technicien qualifié habilité ou un utilisateur sont en mesure de réaliser ce type d’opérations de maintenance, à condition d’avoir été formé au préalable. Parmi les actions de maintenance de niveau deux, on retrouve le changement d’une courroie, le contrôle d’un capteur ou encore le réenclenchement d’un disjoncteur.

Maintenance préventive : planifier pour mieux agir

On ne le dira jamais assez : plus vous planifierez à l’avance les vérifications et entretiens réguliers de vos équipements, plus vous éviterez – ou a minima réduirez – les pannes et incidents bloquants. La maintenance préventive vise à anticiper et prévenir les problèmes avant qu’ils ne surviennent. Parmi les actions préventives, on peut citer l’inspection régulière, le nettoyage, le remplacement de pièces usées, ou l’ajustement nécessaire pour maintenir l’équipement en état de marche optimal.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous aide à planifier ces vérifications et entretiens réguliers.

Maintenance corrective : réparer ce qui est cassé

Contrairement à la maintenance préventive, la maintenance corrective consiste à intervenir une fois le mal (un incident ou une panne) survenu sur les équipements. A l’image d’un super-héros, le technicien entre en jeu pour réparer la pièce ou la machine endommagée.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous aide à gérer les équipes de techniciens à déployer sur une ou plusieurs interventions, ainsi qu’à réduire les délais d’intervention.

Maintenance conditionnelle : surveiller pour mieux détecter

La maintenance conditionnelle permet de prendre de la hauteur sur ce qu’il se passe et d’observer les signes avant-coureurs de défaillances. Elle est déclenchée lorsque des équipements atteignent un niveau de risque prédéfini spécifique.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous aide à surveiller de façon constante ou à des intervalles planifiés l’état actuel et la performance des équipements en service afin de choisir le meilleur moment pour procéder à la maintenance.

Maintenance prédictive : prédire pour anticiper la maintenance

Telle une boule de cristal, la maintenance prédictive (un anglicisme de la maintenance dite prévisionnelle) permet d’anticiper les dysfonctionnements en croisant, analysant et extrapolant des données telles que la température, les vibrations, les débits, etc. Elle est conditionnée à l’utilisation d’outils d’IoT (Internet of Things), de capteurs installés sur les machines qui collectent en permanence la donnée.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous aide à recevoir des algorithmes mis en place qui historisent et interprètent des données, des « Prescripteurs » pour déclencher des maintenances.

Autres types de maintenance

Le sujet de la maintenance est particulièrement riche. Au-delà des 4 concepts pré-cités, vous pouvez trouver d’autres types de maintenance, moins connus :

Maintenance prédéterminée : programmer les interventions

Intégrée dans les concepts de maintenance préventive ou prédictive, la maintenance prédéterminée repose sur des actions menées selon un calendrier établi ou des critères prédéfinis, tels que les recommandations du fabricant ou certaines normes industrielles par exemple. Elles ne dépendent pas nécessairement de l’état actuel de l’équipement.

Maintenance palliative : réparer provisoirement la panne

Sans aller aussi loin dans le degré de réparation que la maintenance corrective, la maintenance palliative consiste, en quelque sorte, à stopper l’hémorragie provenant d’une panne, sans aller jusqu’à déterminer la cause du problème ; soulager le symptôme tant qu’aucune solution permanente n’est envisagée.

GMAO définition : connaître le vocabulaire technique de la maintenance et de la GMAO

C

Conduite du changement : accompagner les utilisateurs pour susciter l’adhésion

La conduite du changement rassemble la méthodologie et les actions mises en place pour faire adhérer les collaborateurs d’une entreprise à un projet informatique, mais aussi, lever les dernières barrières et les former à l’outil. Le déploiement d’une GMAO dans une entreprise impacte nécessairement les personnes ; c’est à l’équipe en charge du projet GMAO de faciliter son adoption.

D

Défaillance : identifier son origine et son état pour mieux intervenir

Terme générique, la défaillance consiste en la cessation de l’aptitude d’un bien à accomplir une fonction requise ; elle est à distinguer d’une panne qui est un état. Si l’on traduit cette définition donnée par l’ancienne norme NF EN 13306, il s’agit du passage d’une machine qui fonctionne normalement à un état de fonctionnement anormal ou de panne. Elle peut être d’usure, humaine, partielle, soudaine ou progressive.

Déploiement GMAO : installer son outil selon une méthodologie bien rôdée

Le déploiement d’une GMAO, ou d’un logiciel informatique en règle générale demande de suivre une méthodologie rigoureuse pour éviter que le projet ne soit retardé ou n’aboutisse finalement jamais. Le déploiement s’accompagne d’une réunion de passation entre les équipes de vente et les équipes opérationnelles. Cette équipe opérationnelle a la charge de suivre l’évolution du projet en faisant le lien avec le client. Elle suivra généralement un cahier des charges qui identifie les attendus et les besoins du client. Le déploiement en lui-même dure plusieurs mois, jalonné de réunions reprenant les avancées du projet. Une fois les derniers paramétrages effectués, l’éditeur réalise le recettage et la formation des utilisateurs, avant le lancement officiel de l’outil.

💡Le déploiement d’une GMAO comme celle de DOMMS suit 7 étapes et s’étale entre 4 et 6 mois.

Disponibilité d’un équipement : mesurer la performance d’un équipement

La disponibilité d’un équipement fait référence à la proportion du temps alloué à une équipe de production qui est effectivement utilisée pour sa fonction principale, à savoir la production. Cette notion se rattache de la maintenance puisque selon le taux de disponibilité de l’équipement (100% ou moins), le temps de maintenance pour maintenir un équipement en bon état de fonctionnement diffère.

G

GED (Gestion électronique documentaire) : s’y retrouver dans une base documentaire

La GED sert de bibliothèque pour votre activité. Elle centralise les documents de maintenance tels que les fiches techniques des équipements, les manuels d’utilisation, l’historique des interventions, les plans, les schémas, etc.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous permet de consulter une information contenue dans la base documentaire, selon une arborescence et de gérer les versions, les natifs, les droits d’accès ou encore les workflows documentaires.

GMAO On-Premise / GMAO Saas : choisir l’hébergement de sa solution

L’hébergement d’une solution informatique peut se faire de deux manières :

  • On-Premise, c’est-à dire sur site : la GMAO est directement installée sur les appareils de l’entreprise, avec acquisition de la licence.
  • Saas, c’est-à-dire Software-as-a-service : la GMAO est hébergée dans les services de l’éditeur. L’entreprise y a accès depuis une connexion internet, en payant un abonnement mensuel ou annuel.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS peut être hébergée en On-Premise ou en Saas, selon les besoins de l’entreprise.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous permet de consulter une information contenue dans la base documentaire, selon une arborescence et de gérer les versions, les natifs, les droits d’accès ou encore les workflows documentaires.

Gestion des équipements et des pièces de rechange : inventorier pour mieux gérer

La gestion des équipements et des pièces de rechange consiste à les connaître sur le bout des doigts : leur emplacement, leur état, leurs besoins en maintenance (pour les équipements), leurs besoins de renouvellement (pour les pièces en stock), etc. Cet inventaire vous permet de garder une trace actualisée de chaque élément et d’éviter les ruptures de stock inopportunes par exemple.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous permet d’accéder à la liste des modèles d’équipements, d’articles et de pièces de rechanges ainsi que de suivre les stocks de ces dernières.

I

Indicateurs de performance (KPI) : analyser l’efficacité de la maintenance

Les KPI (Key Performance Indicator) sont les indicateurs de performance de la maintenance. Ils permettent de savoir si les opérations de maintenance ont été efficaces ou encore de mesurer le coût de la maintenance pour chaque équipement.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous aide à piloter, analyser, réaliser des reporting et synthétiser la donnée selon un ensemble de KPI identifiés : indicateurs d’anomalies, durée des interventions par équipement, intervention par statut, équipement avec le plus d’anomalie, etc.

O

Ordre de travail : assigner les interventions de maintenance aux techniciens

La planification des interventions peut faire l’objet d’un ordre de travail par lequel on retrouve le type d’intervention à mener, son niveau de maintenance (urgence, inspection, suivi régulier, etc.), le suivi de l’intervention et encore le technicien assigné.

P

Planning d’interventions : orchestrer les activités de maintenance

A la manière d’un chef d’orchestre, la planification des interventions consiste à organiser à l’avance les activités de maintenance, en s’assurant que tout se passe au bon moment et avec les bonnes ressources. Pour cela, elle suit un planning d’intervention dans lequel se trouve les tâches à faire, assignées à un ou plusieurs techniciens responsables, selon leur localisation et leur emploi du temps.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous aide à visualiser et à organiser le planning par équipe (par site, par zone géographique, par type…) ou utilisateur, ainsi que d’assigner les interventions.

R

Reprise des données : conserver ses données

Cette phase du processus de déploiement d’une GMAO consiste à récupérer les données existantes – provenant parfois d’une ancienne GMAO – pour les importer dans le nouvel outil. Processus à ne pas négliger, la reprise des données va permettre de faire un premier tri en vérifiant l’état des données (celles que l’on souhaite conserver ou non) avant d’être importées.

💡Avec une GMAO comme celle de DOMMS, vous ne perdez aucune donnée clé. Elles sont reprises et importées dans notre outil sans difficultés.

S

Stratégie de maintenance : atteindre l’excellence opérationnelle

Mettre en place une stratégie de maintenance vise à atteindre des objectifs précis sur ce sujet. Généralement, cette méthode s’inscrit dans le cadre de l’excellence opérationnelle. Une stratégie de maintenance désigne un ensemble planifié et systématique d’actions et de politiques conçues pour optimiser la fiabilité, la performance, et la sécurité des équipements et installations industrielles, tout en minimisant les coûts et les interruptions de production.

T

Tableaux de bord : visualiser les données clés autour des opérations de maintenance

Les tableaux de bord offrent une vue d’ensemble des indicateurs clés ou plus largement, des opérations en cours.

💡Une GMAO comme celle de DOMMS vous propose une vue statistique depuis son dashboard opérationnel, accessible dès la page d’accès ouverte sur le web de l’administrateur, sur les éléments présents dans l’usine (pièces de rechange en stock par exemple), le nombre d’interventions clôturées, ouvertes ou en retard, ou bien les anomalies remontées.

À la lecture de cet article, vous avez l’impression de tout connaître sur la GMAO et la maintenance ? Vous pensez adopter un logiciel GMAO pour votre entreprise ? Et si nous en discutions ensemble. Contactez-nous

Envie d'en savoir plus ?
Retour en haut